Parlons un peu : Être bénévole ♡

Hello !

Aujourd’hui, je lance mon premier parlons un peu.

Comme prévu, je vais aborder avec vous un thème qui me tient vraiment à cœur.

Et Janvier rime avec aider, nous allons donc parler des associations, et plus particulièrement du bénévolat !

Au cours de ces dernières années, j’ai pu être bénévole pour plusieurs associations dont celle du Don du Sang. Mais quand j’étais en stage chez Marie Claire, j’ai également pu aider des causes (généralement humanitaire) comme Les Enfants du Mekong. Le mois de Janvier est le mois des bonnes résolutions. J’ai donc eu envie de vous en parler, qui sait peut-être que ça vous donnera envie de faire un petit geste !

Depuis 2017, je participe aux collectes dans ma ville en temps que bénévole pour accueillir et accompagner les donneurs. Je leurs explique quelles sont les conditions, quel est le parcours et combien de temps il va durer.

  • “Ça y’es, elle va encore nous saouler avec sa petite cause à 2 francs 50…”

Oui, parce que cette cause me tient réellement à cœur. Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable remplacer le sang humain. Vous l’avez donc bien compris, le don de sang est irremplaçable et surtout vitale. Il faut également savoir qu’en France, les besoins pour soigner les malades nécessitent 10 000 dons de sang par jour (et ce chiffre augmente de plus en plus…). La petite explication en vidéo est par ici !

  • “Bon d’accord, mais pourquoi faire Romane ?”

En France, plus d’un million de malades sont soignés grâce au don du sang. Généralement, les dons servent lors de situations d’urgence comme les hémorragies (accidents, opérations, accouchements, complications…) mais également pour les personnes souffrant de maladies (comme la maladie du sang ou les cancers)

  • “Mais tu as des exemples concrets ?”

Bien sur ! En quelques chiffres, le don du sang c’est :

* 1 million de malades sont soignés chaque année grâce au don de sang.

* 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour.

* En 2014, 572 443 patients ont bénéficié d’une transfusion (51,4 % de femmes et 48,6 % d’hommes.

* Chaque patient reçoit en moyenne 5 produits sanguins labiles (PSL).

Mais c’est aussi :

Alors n’attends pas. Qui sait peut être qu’un jour toi aussi tu en auras besoin.

Pour savoir si vous êtes éligible au don, c’est par ici !

 

Courant décembre, j’ai eu la chance de travailler avec l’association “Les enfants du Mekong” sur leur campagne de Noël. Elle était noyée dans pleins d’autre campagne (de promotions mais également d’autres de type bénévole) mais j’ai quand même eu la chance que l’on me confie le dossier !

La campagne se termine et mon stage aussi. Mais début 2019, mon maître de stage m’envoi une photo d’un lettre qui m’était adressée. J’avais envie de vous la partager.

“Chère Romane (et il y’avais également le nom des personnes de mon équipe),

Un grand merci d’avoir répondu “présent” pour aider l’association enfants du Mékong à diffuser sa campagne de Noël.

Votre soutient sur GMC avec les bannières nous a beaucoup aidé et une centaine de parrainages ont été offert à Noël, soient autant d’enfants qui reprennent le chemin de l’école. C’est magnifique !

Très belle année 2019, pleine de joie et de projets.

Bien Asie’calement”

Cette lettre m’a profondément touchée, au plus fond de mon cœur et j’ai décider de me renseigner sur cette association.

Dans le monde environ 60 millions d’enfants ne sont pas scolarisés selon des études de l’UNESCO. Rendez-vous bien compte, 60 millions…

  • Oui mais qu’est ce qu’on peut faire ?

Depuis 1958, Enfants du Mékong aide l’enfance du Sud-Est asiatique. Ce sont près de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l’éducation. Enfants du Mékong soutient la construction d’une centaine de projets de développement par an (écoles, puits…) et gère 10 centres et 78 foyers. 60 volontaires de solidarité internationale, les Bambous, sont envoyés sur le terrain pour des missions d’une durée minimum d’un an de suivi des différents projets de l’ONG.

Enfants du Mékong  intervient dans 7 pays : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie et Chine

  • Dis moi en plus !

« QUAND ON N’A RIEN,

un parrain

C’EST DÉJÀ BEAUCOUP ! »

Crédit : Site internet 

L’association Enfants du Mekong se base sur un programme de parrainage. Un donneur parraine automatiquement un enfant. Le parrainage donne à votre filleul l’accès à l’éducation mais permet aussi d’améliorer sa vie ainsi que celle de sa famille : il est scolarisé, nourri et habillé. Grâce à un don, il prend chaque matin le chemin de l’école et ne travaille plus à la rizière ou sur la décharge. Devenir parrain c’est également avoir la chance de pouvoir rencontrer réellement son filleul, de pouvoir voir sa contribution sur la vie d’un enfant ou d’un étudiant.

  • Comment faire pour aider l’association ?

Deux parrainages sont possibles :

  • Scolaire : 28€ par mois (7€ après déduction fiscale)
  • Étudiant : 43€ par mois (10,75€ après défiscalisation)

Il existe également la possibilité de faire :

 

N’oubliez pas que si personne ne s’investi, le monde n’évoluera pas. Il existe des milliers d’associations, alors n’hésitez pas à mettre en commentaire les associations que vous aidez.

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous permettra de ne pas oublier que vous avez un réél rôle à jouer !

A dimanche pour un nouvel article !

 

 

Posted by

Romane, 19 ans, étudiante en communication. Passionnée par l’écriture et la photographie, je lance mon blog en 2014. ------------ > Blog : https://romysdaily.wordpress.com/ >E-mail : romysdaily@gmail.com > Réseaux : romys_daily

Laisse moi un petit commentaire ♡

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s