J’ai lu “Complètement cramé” de G. Legardinier

Hi Dailies !

Aujourd’hui ce sera un article “book”.

Et nous allons parler du livre “Complètement cramé” de Gilles Legardinier.

 

Prix : 7€90

 

L’histoire :

Trop occuper à gérer son entreprise, et esseulé par la mort de sa femme ainsi que l’absence de sa fille, Andrew Blake broie du noir.

Pensant être la cible de mille et un malheurs, il n’a plus le gout de la vie.

Il ne croit plus en rien, la vie ne l’intéresse plus.

Puis, sur un coup de tête, il part. Il transmet les rennes de son entreprise et quitte tout changer de vie en France. Un geste surement désespéré. Mais personne ne lui a dit-il que la vie pouvait toujours réserver des surprises ?

Dans ce pays qui lui rappelle son passé (dont sa vie auprès de sa femme Diane et de leur fille), il espère retrouver sa place, son gout de vivre.

Grace à son ami de longue date, il trouve un poste de majordome au domaine de Beauvillier. Dès son arrivée, il rencontre des personnages qui ont des vrais problèmes.

Et notre vieillard que l’on pensait aigri dans tout ça ? Petit à petit, on assiste à sa métamorphose : on le voit devoir « un père », un ami, parfois même un confident.

Au fur et à mesure on apprend à les connaitre. Certains nous racontent leurs passés alors que d’autre ont peur pour l’avenir. Et notre grand blessé par une vie de regrets va même se retrouver à les aider, les accompagner, les soutenir.

Lui qui ne croyait plus en rien, qui cherchait à vivre dans le passé ne va-t-il pas être forcé de songer au futur ?

 

Mon avis :

Au début du récit l’on rencontre un personnage blessé, qui vie dans la nostalgie et les remords.

Un petit passage à vide qui pourrait nous arriver à tous.

A travers son roman, Gilles Legardinier arrive à nous montrer que rien n’est jamais perdu, que l’on peut vivre avec des regrets. L’important est de ne jamais se laisser aller.

En plus d’être un appel à la vie incroyable, je trouve que ce roman contient une leçon fondamentale : chacun a ses problèmes et nous sommes rarement les plus malheureux.

Dans ce roman, on rencontre un homme accablé par les  problèmes, de regrets. Mais ne sont-ils pas causé par le fait qu’il s’apitoie sur son sort (ce qui ne règle généralement pas ses problèmes).

A travers ses quelques mois, on apprends a connaitre une autre personne, moins centrer sur le soi et plus sur les autres. Quand on parcourt ce livre, on se rend compte qu’il en oubli même ses angoisses.

Je vois ce livre comme un réel encouragement à remettre sa façon de voir en questions. Une façon mille fois plus positive, qui prouverais que rien n’est jamais fini tant qu’on est vivant

Alors laissons une chance à la vie, qui sait… Rien n’est jamais réellement perdu si on y croit.

 

PS : à lire sous un bon plaid avec une grande tasse de chocolat chaud (supplément petit chamallow sur le dessus accordé)

 

J’espère vous avoir donné envie de le dévorer !

Bisous bisous !

Posted by

Romane, 19 ans, étudiante en communication. Passionnée par l’écriture et la photographie, je lance mon blog en 2014. ------------ > Blog : https://romysdaily.wordpress.com/ >E-mail : romysdaily@gmail.com > Réseaux : romys_daily

Laisse moi un petit commentaire ♡

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s